Le vent soufflant autour de la Cathédrale de Strasbourg

Les vierges folles et le tentateur de la Cathédrale de Strasbourg

Les vierges folles et le tentateur de la Cathédrale de Strasbourg

Une légende explique l’origine du vent soufflant autour de la cathédrale.

Autrefois, le Diable survolait la terre en chevauchant le vent. Il aperçut ainsi son portrait sculpté sur la cathédrale, sous l’apparence du Tentateur, courtisant les Vierges folles (Matthieu 25, 1-13). Il est re­pré­sen­té sous les traits d’un jeune homme sé­du­i­sant dont le dos s’ouvre : on en voit sor­tir des crapauds et des serpents, mais aucune des jeunes filles naïves au­x­quel­les il s’adresse ne le remarque.

Très flatté et curieux, le diable entra dans la cathédrale pour voir si d’autres sculptures le re­pré­sen­tai­t à l’intérieur. Surpris par la messe du matin, le diable, retenu prisonnier dans le lieu saint, ne put en ressortir.

Le vent l’attend toujours sur le parvis et hurle aujourd’hui encore d’impatience sur la place de la cathédrale.

Le Diable, furieux, fait le courant d’air, au fond de l’église, à la hauteur du pilier des anges.

 

Quelques contes et légendes d’Alsace :