Archives de mots clés: Histoire

Le pain d’épices de Gertwiller

Pain d'épices

Pain d’épices

 

 

 

La déclaration d’amour du pain d’épices de Gertwiller 

C’est lors des croisades que cette gourmandise est découverte et rapportée de Terre sainte. Sa consommation se répandit rapidement en Allemagne et jusqu’en Alsace où une mention du pain d’épice est faite en 1453 à l’occasion des fêtes de Noël.

A la renaissance, les « Lebküchler » (pain d’épiciers) étaient si nombreux en Alsace qu’ils avaient leurs propre corporation dont l’emblème représentait un ours en bretzel.
En 1643 les statuts des corporations d’Alsace interdisent le cumul des métiers de boulanger et de pain d’épicier.

Puis, c’est au début du 18ème siècle qu’il est fait mention de production de pain d’épices à Gertwiller.

En forme de cœur et accroché au coup des demoiselles, le pain d’épice accompagnait les déclarations d’amour des garçons aux jeunes filles. Ces grands cœurs étaient alors rarement consommés mais gardés en souvenir de ce tendre moment.

Aujourd’hui, des boutiques-musées vous permettront à vous aussi d’offrir un cœur à votre bien aimée ou plus simplement de le déguster pour votre plus grand plaisir.

 

Informations pratiques :

Le palais de pain d’épices de FORTWENGER

  • Musée, scènes de découvertes et visite de l’atelier de fabrication
  • Adapté aux enfants
  • Accès payant au musée
  • Boutique

 

 Le pain d’épices LIPS et sa maison du pain d’épices

  • Musé traditionnel
  • Accès payant au musée
  • Boutique

 

 

17 Oct 2013

Le Mont Sainte Odile

Le Mont Saint Odile

Le Mont Saint Odile

 

Perché sur son rocher à 764m d’altitude et dominant la plaine d’Alsace, le monastère du Mont Sainte Odile est un lieu de promenade et de spiritualité. Il se situe sur les hauteurs de la ville d’Obernai et doit son nom à Sainte Odile, une alsacienne devenue la patronne de notre région.

1.300.000 visiteurs s’y rendent tous les ans pour admirer la vue, ressentir une ambiance spirituelle, pour approcher le tombeau de Sainte Odile patronne de l’Alsace ou encore pour se rendre à la fontaine miraculeuse.

Le monastère est visible depuis un grande partie du Bas-Rhin, et plus particulièrement la nuit lorsqu’il est éclairé. Cela permet de se rappeler que Sainte Odile veille sur l’Alsace.

La source miraculeuse se situe à quelques centaines de mètres sous le couvent et son eau serait bénéfique pour les maladies des yeux (sainte Odile était aveugle de naissance et a miraculeusement guérie).

Le site est entourée d’une enceinte de 11km appelée « le mur païen » qui a été érigé avant le monastère, lors de la présence des Celtes, qui avaient déjà identifié ce site comme un haut lieu spirituel. C’est à l’intérieur de cette enceinte, à proximité du monastère, qu’un avion s’est écrasé le 20 janvier 1992 en faisant 87 victimes. Un monument est situé à l’emplacement de l’impact.

Le couvent intègre également un hôtel et des restaurants qui vous permettront de passer une soirée ou une nuit originale à l’écart de l’agitation, tout en admirant les éclairages nocturnes de la plaine d’Alsace.

Le monastère du Mont Sainte Odile

Le monastère du Mont Sainte Odile en hiver

A l’écart de l’agitation commerciale de l’avant Noël, un tour au Mont Saint Odile à cette période vous permettra de vous replonger intérieurement dans le vrai sens de Noël, que vous soyez croyant ou non.

Les alsaciens ne se lassent pas de ce site !

 

Informations pratiques :

13 Oct 2013

Les odeurs de Noël : Bredele et vin chaud

Bredele de Noël ou petits gâteaux de Noël

Bredele de Noël ou petits gâteaux de Noël

 

Il fait nuit, emmitouflés dans votre veste et votre écharpe vous êtes éclairés par toutes ces belles illuminations des marchés de Noël. Les gens tout autour de vous font leurs achats de Noël, et vous ? Vous êtes là, dans ce merveilleux décor, et buvez un vin chaud accompagné des traditionnels bredele.

Un petit moment de pur bonheur…

 

Dans chaque famille alsacienne traditionnelle (et il y en a beaucoup), on confectionne chaque année à la période de Noël des Bredele, qui sont des gâteaux de Noël.

Vin chaud

Vin chaud

Des moules datant du XiVème siècle ont été retrouvés, mais ce n’est que vers XVIIIème siècle que les Bredele se sont démocratisés. Le marché de Noël de Strasbourg servait alors aux ménagères à acheter leurs épices et agrumes nécessaires à la confection de Bredele.

 

Informations pratiques :

13 Oct 2013

La cathédrale de Strasbourg

La cathédrale de Strasbourg

La cathédrale de Strasbourg

 

 

 

La cathédrale Notre Dame de Strasbourg est le monument qui fait la fierté des alsaciens à travers le monde. Elle est visible à partir de toute la plaine d’Alsace ainsi que depuis les Vosges.

Son cloché unique a été pendant 227 ans le monument le plus haut du monde avec ses 142 mètres.

Vous pourrez y découvrir sa fabuleuse horloge astronomique, le pilier des anges, sa rosace, ses illuminations nocturnes,…

4 000 000 de visiteurs s’y rendent chaque année, ce qui en fait le monument le plus visité d’Alsace.

Selon la légende, c’est dans un lac souterrain se trouvant sous cette cathédrale que les cigognes viennent chercher les bébés pour les déposer dans les foyers d’Alsace.

 

Vue depuis la plateforme de la cathédrale de Strasbourg

Vue sur Strasbourg et l’Alsace depuis la plateforme de la cathédrale

Les 330 marches vous amèneront à 66 mètres de haut afin de découvrir en un coup d’œil Strasbourg et ses environs. Là haut, en contemplant les anciennes habitations au pied de la cathédrale, vous aurez certainement l’impression de revenir au moyen âge et de quitter pour un temps notre époque.

Il est recommandé d’être en bonne forme physique et d’y accéder par temps dégagé

 

Informations pratiques :

13 Oct 2013

L’origine de la boule de Noël

Une boule de Noël pour remplacer les pommes

Une boule de Noël pour remplacer les pommes

 

C’est au cœur de l’actuel parc régional des Vosges du Nord que s’est développé l’artisanat du verre à la fin du XVème siècle.

Saviez-vous que, selon la légende, c’est sur ce territoire qu’un verrier donna naissance à la première boule de Noël ?

Suite à une grande sécheresse en 1858, les habitants des Vosges du nord furent privés de fruits à accrocher au sapin et un verrier eu l’idée de les remplacer par des boules de verre. L’industrie du verre s’est éteinte mais pas la tradition. Le centre international d’art verrier (CIAV) de Meisenthal perpétue chaque année la tradition en réalisant un modèle de boule de Noël unique réalisé entièrement sur place. Un circuit vous permettra de voir les souffleurs de verre en pleine action et une boutique vous permettra d’acquérir ces modèles.

C’est sur ce même territoire que René Lalique, un artiste d’art nouveau d’exception, décida de construire sa verrerie / cristallerie pour y fabriquer ses magnifiques créations qui sont à découvrir dans son musée.

 

Information pratiques :

13 Oct 2013

Le marché de Noël de Strasbourg et le CHRISTKINDELSMÄRIK

La cathédrale de Strasbourg à Noël

La cathédrale de Strasbourg à Noël

 

Le CHRISTKINDELSMÄRIK ?

C’est depuis 1570 le nom donné au « marché de l’enfant Jésus » qui se tient à Strasbourg. Il se déroule au pied de la cathédrale ce qui lui vaut d’être l’un des plus anciens d’Europe.

Ces petits chalets de bois posés au pied de l’imposante cathédrale laissent s’envoler jusqu’en son clocher des odeurs envoutantes de vin chaud et de bredele.

Ajoutez à cela des habitations typiques à colombage, éclairées par les multitudes d’illuminations de Noël… vous serez comblé et enchanté !

La place de la cathédrale étant trop petite depuis 1871 pour recevoir tous les petits chalets en bois, c’est sur la place Broglie (à 10min à pied) que se déroule actuellement encore ce traditionnel marché qui accueille des centaines de commerçants.

Il y a plus de 4 siècles ce marché débutait uniquement 8 jours avant Noël et s’achevait avant la messe de minuit.

Le CHRISTKINDELSMÄRIK

Le CHRISTKINDELSMÄRIK

Aujourd’hui il attire des millions de touristes tous les ans et dure plus d’un mois. Promenez vous d’un chalet à l’autre afin de découvrir tous les produits de Noël qui vous en mettront plein les yeux et le nez…

Ce marché est certes le plus ancien, mais il y en a d’autres en Alsace qui sont beaucoup plus authentiques et qui vous proposent des produits locaux.

 

Informations pratiques :

12 Oct 2013

Le fort de Mutzig

Le fort de Mutzig

Un canon du fort de Mutzig qui protégeait l’Alsace

 

 

Le fort de Mutzig a été construit pas les Allemand à partir de 1893, juste après la guerre Franco-Allemande de 1870/1871 qui a rattaché l’Alsace-Moselle à l’Allemagne.

Afin de protéger cette nouvelle frontière, les allemands ont décidé de construir des fortifications. Plusieurs forts entourent par exemple Strasbourg afin de la protéger. Le fort de Mutzig, appelé initialement   « Feste Kaiser Wilhelm II » ou « Fort de l’empereur Guillaume II » a été construit afin de protéger la zone entre Strasbourg et les Vosges qui forme une barrière naturelle, ainsi que la vallée qui débouche sur Mutzig.

En temps de guerre l’effectif était d’environ 7000 soldats.

Découvrez le temps d’une visite comment vivait les soldats à l’intérieur d’un tel fort (cuisines, boulangeries, dortoirs, postes de garde,…) et empruntez les souterrains qui relient les différents bâtiments du fort.

(suite…)

12 Oct 2013