Archives de mots clés: Gastronomie

La convivialité et la chaleur d’une Winstub

Une winstub

Une winstub

La Winstub désigne la « pièce à vin » qui permettait autrefois aux viticulteurs d’écouler directement leur production de vin, accompagné de petits plats traditionnels.

Aujourd’hui ce terme désigne des restaurants à l’ambiance typique, chaleureuse et dans lesquelles vous oublierez la notion du temps.

C’est l’endroit idéel pour découvrir les spécialités alsaciennes, accompagnées d’un vin blanc local. A consommer avec modération…

20 Oct 2013

Munster

Une vosgienne

Une vosgienne

 

Munster désigne à la fois une ville, une vallée et un fromage.

C’est dans la vallée de Munster que ce fromage trouve son origine. Il est fabriquée à partir du lait des vaches vosgiennes qui ont leurs quartiers d’été sur la crête des Vosges.

Cette vallée est le lieu de départ de nombreux itinéraires de balades à pied ou à vélo dans un cadre naturel.

Ce fromage à forte personnalité (pour ne pas dire avec une forte odeur…) cache un gout doux et est très apprécié par les alsaciens, mais pas forcément par tous les touristes…

C’est cette forte odeur qui lui vaut parfois d’être appelé le contraceptif alsacien.

Le Munster

Le Munster

Il se mange traditionnellement sur une planchette en bois et peut être accompagné de lamelles d’oignons ou de graines de pavots.

Venez découvrir cette vallée verte et ses nombreuses fermes, auberges et fromageries.

 

Informations pratiques :

 

20 Oct 2013

Le schnaps d’Alsace

Schnaps

Schnaps

 

 

 

Les distilleries et le whisky made in Alsace

C’est dans les vallées vosgiennes (Villé, Kaysersberg,…) que viennent s’approvisionner les alsaciens qui ont besoin d’un bon digestif après avoir mangé une copieuse choucroute.

Le Schnaps d’Alsace est de l’eau de vie qui se consomme, avec modération, dans des petits verres appelés « verre à schnaps » d’une contenance d’environ 7cl. Il se consomme en général bien frais, mais ce n’est qu’à température ambiante qu’il laisse découvrir ses arômes.

Dans la plus pure tradition locale et grâce aux délicieux fruits des vallées, vous pourrez déguster de prestigieux schnaps, liqueurs ou encore des whiskies.

Autrefois, tout au long du printemps et de l’été, on ramassait les fruits du verger pour les laisser fermenter jusqu’à l’hiver, saison des distillations. En Alsace, chaque maison possédait son propre alambic et chacun distillait son schnaps car l’on bénéficiait d’une franchise de 10 litres que le bouilleur de cru ne payait pas…

Les variétés les plus prisées sont la Mirabelle, la Quetsch ou Quetschel (Quetsche) et le Kirsch (cerises), mais l’on apprécie également la poire William, le marc de gewurztraminer, la cerise, la framboise, la pomme,…

N’hésitez pas à appeler la distillerie afin de vous programmer une petite visite et des dégustations pour le plus grand plaisir de vos sens, mais attention, toujours avec modération !

 

Informations pratiques :

 

20 Oct 2013

La ville d’Obernai : un condensé d’histoire

Obernai

Obernai

 

Cette petite ville est idéalement située sur la route des vins entre Strasbourg et Colmar. Obernai, ou Ottrott juste à côté, seront des lieux de logement appréciables pour votre séjour si vous cherchez une petite ville typique au centre de l’Alsace.

Le centre historique est apprécié pour ses restaurants typiques, ses maisons à colombages, ses remparts,…

C’est dans cette commune, qui se trouve juste en contre bas du Mont Sainte Odile qu’en 662 Sainte Odile, fille d’Adalric Duc D’Alsace, est née.

Obernai est également connue pour abriter la plus grande usine de bière d’Europe au logo rouge et blanc, comme les couleurs de l’Alsace.

 

Informations pratiques :

  • Parking gratuit à proximité du centre
  • Visite de la ville à pied
  • Nombreux restaurants

 

19 Oct 2013

La route des vins d’Alsace

Vignoble d'Alsace

Vignoble d’Alsace

Riquewihr : un village viticole sur la route des vins d'Alsace

Riquewihr : un village viticole sur la route des vins d’Alsace

 

La route des vins d’Alsace a été inaugurée en 1953 et s’étend sur plus de 170 kilomètres, du nord au sud de l’Alsace, sur les collines sous vosgiennes.

 

La route des vins des vins d’Alsace : de Marlenheim à Obernai

Le bon roi Dagobert…

Ce secteur, dans lequel le bon roi avait un château, regroupe aujourd’hui plus de 300 viticulteurs dans une coopérative à son nom.

La viticulture raisonnée y est reine et la production de vins en bio de plus en plus développée.

La cave du roi Dagobert

 

La route des vins d’Alsace : d’Obernai à Sélestat

Ce tronçon qui relie le Mont Sainte Odile au château du Haut Koenigsbourg vous fera entre autre découvrir des vins avec un haut niveau d’exigence et qui portent le nom de leur village.

Le rouge d’Ottrott qui est composé de pinot noir et qui, comme son nom l’indique, à la rare particularité de donner un vin rouge d’Alsace.

Le Klevener d’Heiligenstein est un vin blanc issu d’un cépage du même nom et qui ne représente que 0,3% de la production de vin d’Alsace.

D’autres de ces fameux vins sont à découvrir sur ce tronçon de cette route : côtes de Barr, Scherwiller, Blienschwiller,…

 

La route des vins d’Alsace : de Sélestat à Colmar

Cette route arpente les collines recouvertes de vignes et offre un panorama imprenable sur la plaine d’Alsace.

Ce tronçon enchanteur passe au pied du Haut Koenigsbourg, par Riquewhir, Hunawihr, Kaysersberg,… et bien d’autres encore.

 

La route des vins d’Alsace : de Colmar à Guebwiller

Ce tronçon qui passe entre autre sur la commune d’Eguisheim offre une particularité à la vigne : son climat quasi provençal.

En effet, les précipitations pluvieuses dans ce secteur sont parmi les plus faibles de France.

C’est peut-être parce qu’il a toujours fait bon vivre ici que le vignoble est des plus anciens et que ses collines abritent des espèces animales et végétales rares.

 

Informations pratiques :

  • Route à emprunter de préférence en voiture, possible à vélo
  • Très beaux paysages le long de la route
  • Nombreux viticulteurs
  • Accès gratuit

La route des vins d’Alsace est en vert sur le plan ci-dessous

17 Oct 2013

Le pain d’épices de Gertwiller

Pain d'épices

Pain d’épices

 

 

 

La déclaration d’amour du pain d’épices de Gertwiller 

C’est lors des croisades que cette gourmandise est découverte et rapportée de Terre sainte. Sa consommation se répandit rapidement en Allemagne et jusqu’en Alsace où une mention du pain d’épice est faite en 1453 à l’occasion des fêtes de Noël.

A la renaissance, les « Lebküchler » (pain d’épiciers) étaient si nombreux en Alsace qu’ils avaient leurs propre corporation dont l’emblème représentait un ours en bretzel.
En 1643 les statuts des corporations d’Alsace interdisent le cumul des métiers de boulanger et de pain d’épicier.

Puis, c’est au début du 18ème siècle qu’il est fait mention de production de pain d’épices à Gertwiller.

En forme de cœur et accroché au coup des demoiselles, le pain d’épice accompagnait les déclarations d’amour des garçons aux jeunes filles. Ces grands cœurs étaient alors rarement consommés mais gardés en souvenir de ce tendre moment.

Aujourd’hui, des boutiques-musées vous permettront à vous aussi d’offrir un cœur à votre bien aimée ou plus simplement de le déguster pour votre plus grand plaisir.

 

Informations pratiques :

Le palais de pain d’épices de FORTWENGER

  • Musée, scènes de découvertes et visite de l’atelier de fabrication
  • Adapté aux enfants
  • Accès payant au musée
  • Boutique

 

 Le pain d’épices LIPS et sa maison du pain d’épices

  • Musé traditionnel
  • Accès payant au musée
  • Boutique

 

 

17 Oct 2013

Les odeurs de Noël : Bredele et vin chaud

Bredele de Noël ou petits gâteaux de Noël

Bredele de Noël ou petits gâteaux de Noël

 

Il fait nuit, emmitouflés dans votre veste et votre écharpe vous êtes éclairés par toutes ces belles illuminations des marchés de Noël. Les gens tout autour de vous font leurs achats de Noël, et vous ? Vous êtes là, dans ce merveilleux décor, et buvez un vin chaud accompagné des traditionnels bredele.

Un petit moment de pur bonheur…

 

Dans chaque famille alsacienne traditionnelle (et il y en a beaucoup), on confectionne chaque année à la période de Noël des Bredele, qui sont des gâteaux de Noël.

Vin chaud

Vin chaud

Des moules datant du XiVème siècle ont été retrouvés, mais ce n’est que vers XVIIIème siècle que les Bredele se sont démocratisés. Le marché de Noël de Strasbourg servait alors aux ménagères à acheter leurs épices et agrumes nécessaires à la confection de Bredele.

 

Informations pratiques :

13 Oct 2013