Archives de mots clés: Gastronomie

La gastronomie alsacienne

Gastronomie alsacienne

Gastronomie alsacienne

Le mot qui la décrit le mieux est GENEREUSE

Traditionnellement un alsacien a besoin de beaucoup d’énergie pour faire face au rude climat continental d’hiver et pour pouvoir réaliser les travaux de la vigne, des champs ou encore de la forêt…

Le travail a évolué mais la cuisine est restée.

J’ai sélectionné pour vous les quelques plats qui représentent le mieux cette gastronomie. S’il vous reste un peu de place au fond de l’estomac, n’hésitez pas à en découvrir d’autres dans l’une des nombreuses Winstub alsacienne.

 

(suite…)

12 Oct 2014

Les cadeaux à rapporter d’Alsace

Boite de bredele Hansi

Boite de bredele Hansi

Rapporter un peu de l’Alsace avec soi…

En arpentant l’Alsace vous avez eu envie de rapporter un souvenir avec vous pour vous faire plaisir ou pour partager un peu de cette région avec vos proches.

Découvrez ci-dessous la liste des principaux cadeaux qui sont réellement typiques de la région :

C’est certainement le cadeau ou le souvenir le plus typique à rapporter, et qui fera toujours plaisir (suite…)

02 Août 2014

La légende de Sainte Odile, patronne de l’Alsace

Sainte Odile, patronne de l'Alsace

Sainte Odile, patronne de l’Alsace

L’histoire de Sainte Odile commence au 8ème siècle et raconte que son père, le duc Etichon-Adalric, était un homme de moeurs barbares. Lorsque la duchesse, sa femme Bereswinde, mit au monde une fille aveugle au lieu du garçon souhaité, Adalric entra dans une violente colère. Pour éviter que le nouveau né ne soit mis à mort, sa mère le confia à une nourrice qui l’éleva dans un couvent en Bourgogne.

Quand la fillette eut 12 ans, l’évêque de Ratisbonne reçut en songe la mission d’aller la baptiser. Dès qu’elle fut baptisée, Odile retrouva miraculeusement la vue.

Naturellement Odile voulait voir son père qui s’y refusait obstinément. Bravant la colère paternelle, un frère de la jeune fille alla la chercher et la ramena chez son père. Fou de rage, le duc tua son fils.

Rongé par les remords, il autorise Odile à rester à condition qu’elle épouse un jeune prince de son choix. Odile refuse ce mariage, car elle s’est consacrée à Dieu.

Devant l’obstination du père qui veut la forcer au mariage, elle s’enfuit. Le Père poursuit ses traces et la découvre cachée dans les rochers de la montagne. Mais comme il s’approche, le rocher s’ouvre et donne asile à la fugitive. L’événement se serait passé en Forêt-Noire près de Fribourg.

Finalement, son père, touché par la grâce divine, lui offrit le château de Hohenbourg où elle fonda le monastère actuel du Mont Sainte Odile.

Odile fit de nombreux miracles et fit jaillir une source d’un rocher sec. De nombreuses filles viennent rejoindre Odile pour une vie de prières et de charité.

Le monastère étant construit sur une montagne, beaucoup de fidèles, notamment des malades, ont du mal à y accéder. Odile fit alors construire un second monastère appelé Niedermünster, c’est-à-dire le « monastère d’en bas ».

Odile consacra sa vie à aider les malades et à prier pour le repos de l’âme de son père afin qu’il soit délivré des flammes du purgatoire. Dans le couvent se trouve la chapelle des larmes où Odile venait prier pour son père. Ses prières étant si nombreuses qu’on y aperçoit aujourd’hui encore la cavité creusée dans la roche par les genoux et les larmes d’Odile.

A l’approche de sa mort en 720, un ange vient l’assister. Les sœurs déposent son corps dans un sarcophage actuellement visible à la chapelle Sainte-Odile du couvent.

Son tombeau restera intact à travers toutes les épreuves dont souffrira le couvent au long des siècles.

Sainte Odile est encore de nos jours un haut lieu du culte et les fidèles souffrant de maladies des yeux viennent toujours en pèlerinage à la source miraculeuse.

Sainte Odile est la patronne de l’Alsace, honorée le 13 décembre. Le monastère du Mont Sainte Odile attire chaque année plus de 1,3 millions de visiteurs. La source miraculeuse, la chapelle des larmes, le tombeau de la Sainte ainsi que l’abbaye ruinée de Niedermünster existent toujours

Quelques contes et légendes d’Alsace :

15 Fév 2014

La bière d’Alsace

Affiche d'une bière d'Alsace

Affiche d’une bière d’Alsace. Premier slogan de la marque en 1951 (ancienne brasserie « Tigre Bock »

 

Savez-vous que 6 bières sur 10 consommées en France sont produites en Alsace ?

La fabrication de la bière repose sur quatre ingrédients de base : eau, malt d’orge, levure et houblon (houblon d’Alsace). L’opération initiale du brassage consiste à faire bouillir dans une cuve du malt mélangé à de l’eau, puis à filtrer. Le moût obtenu est de nouveau bouilli, avant l’ajout du houblon qui confère son amertume caractéristique à la boisson.

On attribue aux égyptiens la création du breuvage il y a plus de 6000 ans.

L’abondance et la qualité de l’eau de la nappe phréatique alsacienne utilisée pour la bière a favorisé l’industrialisation.

En Alsace vous en trouverez pour tous les goûts : blonde, brune, blanche, de Noël, du printemps, artisanale, bio,…

 

Histoire de la bière en Alsace

(suite…)

16 Nov 2013

Le vin des Hospices de Strasbourg

Le plus vieux vin du monde.

Le plus vieux vin du monde.

 

Au cœur du site de l’hôpital civil de Strasbourg venez découvrir librement la cave des hospices qui a été créée en 1395 afin d’offrir le couvert aux pèlerins et aux pauvres de passage.

Outre la boutique, vous pourrez découvrir la galerie des foudres et le tonneau de 1472 contenant le plus vieux vin du monde.

 

Informations pratiques :

20 Oct 2013

La carpe frite du Sundgau

Le Sundgau

Le Sundgau

 

Le Sundgau est un territoire se trouvant entre les Vosges et le Jura alsacien, entre le territoire de Belfort et la Suisse, entre les villes d’Altkirch et de Ferrette, entre étang et vertes collines, entre gastronomie et activités sportives…

Ne sortez pas de ce territoire sans avoir gouté à la fameuse carpe frite qui est la spécialité locale.

 

Informations pratiques :

 

20 Oct 2013

Les brasseries

Une bière pression

Une bière pression

 

Saviez vous que 6 bières sur 10 vendues en France sont fabriquées en Alsace ?

C’est à Obernai que se trouve la plus grande brasserie de France mais c’est à la périphérie de Strasbourg que sont implantées plusieurs autres grandes brasseries.

Il est entre autre possible de visiter dans la commune de Cronenbourg un musée privé ouvert par un brasseur qui prépara en 1664 une bière encore consommée aujourd’hui.

 

Informations pratiques :

20 Oct 2013

Les poteries d’Alsace

Une poterie de Soufflenheim

Une poterie de Soufflenheim

 

Deux villages géographiquement proches sont au cœur de cet artisanat ancestral : Betschdorf et Soufflenheim.

Les poteries de Betschdorf sont réalisées à partir d’argile chauffée à 1250°c, ce qui donne du « grès ». Les poteries sont grises et bleue, et servent à la conservation d’aliments ou à maintenir au frais (carafe de vin, …).

Les poteries de Soufflenheim sont réalisées à partir d’argile chauffée à 800 – 900°c, ce qui donne de la terre cuite. Les poteries sont colorées et servent principalement à chauffer des aliments (terrine à choucroute, moule à Kouglof,…).

En vous rendant dans ces villages vous déambulerez dans les boutiques et ateliers des artisans pour découvrir tout leur savoir faire inséparable de la gastronomie alsacienne.

 

Informations pratiques :

  • Visite gratuite des ateliers (à l’arrière des boutiques)
  • Les ateliers sont fermés le week-end
  • Les boutiques sont ouvertes tous les jours
  • Parkings gratuits
  • Les potiers d’Alsace

20 Oct 2013

Le sentier du houblon à Wingersheim

Le houblon servant à la bière d'Alsace

Le houblon servant à la bière d’Alsace

 

Les brasseurs avaient initialement recours au houblon dans la bière afin d’en prolonger la conservation.

En complément des vertus conservatrices, le houblon produit une résine apportant de l’amertume à la bière.

C’est au début du 19ème siècle que les houblonnières modernes se développent près d’Haguenau en Alsace.

Venez visiter librement ces houblonnières de mi-mai à mi-septembre, ou au cours d’une visite guidée en juillet-août.

 

Informations pratiques :

20 Oct 2013

Un marché de Noël en Allemagne

Le marché de Noël d'Offenbourg en Allemagne

Le marché de Noël d’Offenbourg en Allemagne

Offenbourg en Allemagne

Et pourquoi ne pas découvrir un marché de Noël allemand à quelques kilomètres de Strasbourg ?

Outre une petite excursion de l’autre côté du Rhin, la différence principale avec les marchés français réside dans la gastronomie : bière, saucisses et autres spécialités moins connues comme les « dampfnudel » sont à découvrir.

40 stands sont disposés sur la place centrale d’Offenbourg qui accueille aussi une patinoire de 600m² pour ravir petits et grands. A la tombée de la nuit (à partir de 16h00), vous pourrez apprécier à côté de cette place un jolie jardin dans lequel a été aménagé des jeux de lumières et d’eau. Des séances de lecture ont lieux tous les jours à 16h30 dans ce jardin.




Informations pratiques :

 

 

20 Oct 2013