Archives de mots clés: Authentique

Le schnaps d’Alsace

Schnaps

Schnaps

 

 

 

Les distilleries et le whisky made in Alsace

C’est dans les vallées vosgiennes (Villé, Kaysersberg,…) que viennent s’approvisionner les alsaciens qui ont besoin d’un bon digestif après avoir mangé une copieuse choucroute.

Le Schnaps d’Alsace est de l’eau de vie qui se consomme, avec modération, dans des petits verres appelés « verre à schnaps » d’une contenance d’environ 7cl. Il se consomme en général bien frais, mais ce n’est qu’à température ambiante qu’il laisse découvrir ses arômes.

Dans la plus pure tradition locale et grâce aux délicieux fruits des vallées, vous pourrez déguster de prestigieux schnaps, liqueurs ou encore des whiskies.

Autrefois, tout au long du printemps et de l’été, on ramassait les fruits du verger pour les laisser fermenter jusqu’à l’hiver, saison des distillations. En Alsace, chaque maison possédait son propre alambic et chacun distillait son schnaps car l’on bénéficiait d’une franchise de 10 litres que le bouilleur de cru ne payait pas…

Les variétés les plus prisées sont la Mirabelle, la Quetsch ou Quetschel (Quetsche) et le Kirsch (cerises), mais l’on apprécie également la poire William, le marc de gewurztraminer, la cerise, la framboise, la pomme,…

N’hésitez pas à appeler la distillerie afin de vous programmer une petite visite et des dégustations pour le plus grand plaisir de vos sens, mais attention, toujours avec modération !

 

Informations pratiques :

 

20 Oct 2013

L’écomusée d’Alsace

L'écomusée d'Alsace

L’écomusée d’Alsace

 

Ce musée vivant reconstitue un village alsacien constitué de constructions anciennes et mis en mouvement grâce à des acteurs costumés.

Dans ce musée à ciel ouvert, vous arpentez les rue d’un village reconstitué et vous entrez dans les différentes maison de style alsacien.

Les différents métiers et activités d’antan présentés dans ce cadre idyllique vous font plonger plus d’un siècle en arrière.

Des animations ponctuelles permettent également de nous rappeler que la vie était rythmée par le temps des saisons.

En décembre, plusieurs expositions et animations nous rappellent la chaleur et la convivialité des Noëls d’autrefois. Une nouvelle activité est également proposée chaque année sur la place centrale du village (grande roue du 18 ème siècle, patinoire,…).

 

Un sapin traditionnel à l'écomusée

Un sapin traditionnel à l’écomusée

Informations pratiques:

 

 

 

 

19 Oct 2013

Le château du Haut Koenigsbourg

Le château du Haut-Koenigsbourg

Le château du Haut-Koenigsbourg

Ce château date du 12ème siècle et a vu se succéder les rivalités entre seigneurs, rois et empereurs. Aujourd’hui il voit se succéder plus d’un demi-million de visiteurs tous les ans, ce qui en fait le monument payant le plus visité en Alsace.

Vous vous plongerez dans l’atmosphère du moyen âge et apprécierez sa vue sur la plaine d’Alsace à partir de son donjon qui culmine à 757 mètres d’altitude.

Le château du Haut-Koenigsbourg est un monument unique dressé sur un éperon rocheux, qui offre un panorama magnifique. Ce monument fera une agréable sortie, avec ou sans enfants, afin de développer votre imaginaire et vous sentir au temps des chevaliers. Vous pourrez aussi apprécier l’histoire liée au Haut-Koenigsbourg, ainsi que la restauration de ce monument historique exceptionnel.

Son ambiance si particulière a inspiré plusieurs artistes comme Jean Renoir avec le film « La grande illusion » ou d’autres comme le film « Les aventures d’Arsène Lupin », « Le seigneur des anneaux » ou le groupe de musique Dionysos dans son clip « Miss Acacia ».

 

Informations pratiques :

 

 

19 Oct 2013

La ville d’Obernai : un condensé d’histoire

Obernai

Obernai

 

Cette petite ville est idéalement située sur la route des vins entre Strasbourg et Colmar. Obernai, ou Ottrott juste à côté, seront des lieux de logement appréciables pour votre séjour si vous cherchez une petite ville typique au centre de l’Alsace.

Le centre historique est apprécié pour ses restaurants typiques, ses maisons à colombages, ses remparts,…

C’est dans cette commune, qui se trouve juste en contre bas du Mont Sainte Odile qu’en 662 Sainte Odile, fille d’Adalric Duc D’Alsace, est née.

Obernai est également connue pour abriter la plus grande usine de bière d’Europe au logo rouge et blanc, comme les couleurs de l’Alsace.

 

Informations pratiques :

  • Parking gratuit à proximité du centre
  • Visite de la ville à pied
  • Nombreux restaurants

 

19 Oct 2013

La route des vins d’Alsace

Vignoble d'Alsace

Vignoble d’Alsace

Riquewihr : un village viticole sur la route des vins d'Alsace

Riquewihr : un village viticole sur la route des vins d’Alsace

 

La route des vins d’Alsace a été inaugurée en 1953 et s’étend sur plus de 170 kilomètres, du nord au sud de l’Alsace, sur les collines sous vosgiennes.

 

La route des vins des vins d’Alsace : de Marlenheim à Obernai

Le bon roi Dagobert…

Ce secteur, dans lequel le bon roi avait un château, regroupe aujourd’hui plus de 300 viticulteurs dans une coopérative à son nom.

La viticulture raisonnée y est reine et la production de vins en bio de plus en plus développée.

La cave du roi Dagobert

 

La route des vins d’Alsace : d’Obernai à Sélestat

Ce tronçon qui relie le Mont Sainte Odile au château du Haut Koenigsbourg vous fera entre autre découvrir des vins avec un haut niveau d’exigence et qui portent le nom de leur village.

Le rouge d’Ottrott qui est composé de pinot noir et qui, comme son nom l’indique, à la rare particularité de donner un vin rouge d’Alsace.

Le Klevener d’Heiligenstein est un vin blanc issu d’un cépage du même nom et qui ne représente que 0,3% de la production de vin d’Alsace.

D’autres de ces fameux vins sont à découvrir sur ce tronçon de cette route : côtes de Barr, Scherwiller, Blienschwiller,…

 

La route des vins d’Alsace : de Sélestat à Colmar

Cette route arpente les collines recouvertes de vignes et offre un panorama imprenable sur la plaine d’Alsace.

Ce tronçon enchanteur passe au pied du Haut Koenigsbourg, par Riquewhir, Hunawihr, Kaysersberg,… et bien d’autres encore.

 

La route des vins d’Alsace : de Colmar à Guebwiller

Ce tronçon qui passe entre autre sur la commune d’Eguisheim offre une particularité à la vigne : son climat quasi provençal.

En effet, les précipitations pluvieuses dans ce secteur sont parmi les plus faibles de France.

C’est peut-être parce qu’il a toujours fait bon vivre ici que le vignoble est des plus anciens et que ses collines abritent des espèces animales et végétales rares.

 

Informations pratiques :

  • Route à emprunter de préférence en voiture, possible à vélo
  • Très beaux paysages le long de la route
  • Nombreux viticulteurs
  • Accès gratuit

La route des vins d’Alsace est en vert sur le plan ci-dessous

17 Oct 2013

Le pain d’épices de Gertwiller

Pain d'épices

Pain d’épices

 

 

 

La déclaration d’amour du pain d’épices de Gertwiller 

C’est lors des croisades que cette gourmandise est découverte et rapportée de Terre sainte. Sa consommation se répandit rapidement en Allemagne et jusqu’en Alsace où une mention du pain d’épice est faite en 1453 à l’occasion des fêtes de Noël.

A la renaissance, les « Lebküchler » (pain d’épiciers) étaient si nombreux en Alsace qu’ils avaient leurs propre corporation dont l’emblème représentait un ours en bretzel.
En 1643 les statuts des corporations d’Alsace interdisent le cumul des métiers de boulanger et de pain d’épicier.

Puis, c’est au début du 18ème siècle qu’il est fait mention de production de pain d’épices à Gertwiller.

En forme de cœur et accroché au coup des demoiselles, le pain d’épice accompagnait les déclarations d’amour des garçons aux jeunes filles. Ces grands cœurs étaient alors rarement consommés mais gardés en souvenir de ce tendre moment.

Aujourd’hui, des boutiques-musées vous permettront à vous aussi d’offrir un cœur à votre bien aimée ou plus simplement de le déguster pour votre plus grand plaisir.

 

Informations pratiques :

Le palais de pain d’épices de FORTWENGER

  • Musée, scènes de découvertes et visite de l’atelier de fabrication
  • Adapté aux enfants
  • Accès payant au musée
  • Boutique

 

 Le pain d’épices LIPS et sa maison du pain d’épices

  • Musé traditionnel
  • Accès payant au musée
  • Boutique

 

 

17 Oct 2013

Le Mont Sainte Odile

Le Mont Saint Odile

Le Mont Saint Odile

 

Perché sur son rocher à 764m d’altitude et dominant la plaine d’Alsace, le monastère du Mont Sainte Odile est un lieu de promenade et de spiritualité. Il se situe sur les hauteurs de la ville d’Obernai et doit son nom à Sainte Odile, une alsacienne devenue la patronne de notre région.

1.300.000 visiteurs s’y rendent tous les ans pour admirer la vue, ressentir une ambiance spirituelle, pour approcher le tombeau de Sainte Odile patronne de l’Alsace ou encore pour se rendre à la fontaine miraculeuse.

Le monastère est visible depuis un grande partie du Bas-Rhin, et plus particulièrement la nuit lorsqu’il est éclairé. Cela permet de se rappeler que Sainte Odile veille sur l’Alsace.

La source miraculeuse se situe à quelques centaines de mètres sous le couvent et son eau serait bénéfique pour les maladies des yeux (sainte Odile était aveugle de naissance et a miraculeusement guérie).

Le site est entourée d’une enceinte de 11km appelée « le mur païen » qui a été érigé avant le monastère, lors de la présence des Celtes, qui avaient déjà identifié ce site comme un haut lieu spirituel. C’est à l’intérieur de cette enceinte, à proximité du monastère, qu’un avion s’est écrasé le 20 janvier 1992 en faisant 87 victimes. Un monument est situé à l’emplacement de l’impact.

Le couvent intègre également un hôtel et des restaurants qui vous permettront de passer une soirée ou une nuit originale à l’écart de l’agitation, tout en admirant les éclairages nocturnes de la plaine d’Alsace.

Le monastère du Mont Sainte Odile

Le monastère du Mont Sainte Odile en hiver

A l’écart de l’agitation commerciale de l’avant Noël, un tour au Mont Saint Odile à cette période vous permettra de vous replonger intérieurement dans le vrai sens de Noël, que vous soyez croyant ou non.

Les alsaciens ne se lassent pas de ce site !

 

Informations pratiques :

13 Oct 2013

Les odeurs de Noël : Bredele et vin chaud

Bredele de Noël ou petits gâteaux de Noël

Bredele de Noël ou petits gâteaux de Noël

 

Il fait nuit, emmitouflés dans votre veste et votre écharpe vous êtes éclairés par toutes ces belles illuminations des marchés de Noël. Les gens tout autour de vous font leurs achats de Noël, et vous ? Vous êtes là, dans ce merveilleux décor, et buvez un vin chaud accompagné des traditionnels bredele.

Un petit moment de pur bonheur…

 

Dans chaque famille alsacienne traditionnelle (et il y en a beaucoup), on confectionne chaque année à la période de Noël des Bredele, qui sont des gâteaux de Noël.

Vin chaud

Vin chaud

Des moules datant du XiVème siècle ont été retrouvés, mais ce n’est que vers XVIIIème siècle que les Bredele se sont démocratisés. Le marché de Noël de Strasbourg servait alors aux ménagères à acheter leurs épices et agrumes nécessaires à la confection de Bredele.

 

Informations pratiques :

13 Oct 2013

La cathédrale de Strasbourg

La cathédrale de Strasbourg

La cathédrale de Strasbourg

 

 

 

La cathédrale Notre Dame de Strasbourg est le monument qui fait la fierté des alsaciens à travers le monde. Elle est visible à partir de toute la plaine d’Alsace ainsi que depuis les Vosges.

Son cloché unique a été pendant 227 ans le monument le plus haut du monde avec ses 142 mètres.

Vous pourrez y découvrir sa fabuleuse horloge astronomique, le pilier des anges, sa rosace, ses illuminations nocturnes,…

4 000 000 de visiteurs s’y rendent chaque année, ce qui en fait le monument le plus visité d’Alsace.

Selon la légende, c’est dans un lac souterrain se trouvant sous cette cathédrale que les cigognes viennent chercher les bébés pour les déposer dans les foyers d’Alsace.

 

Vue depuis la plateforme de la cathédrale de Strasbourg

Vue sur Strasbourg et l’Alsace depuis la plateforme de la cathédrale

Les 330 marches vous amèneront à 66 mètres de haut afin de découvrir en un coup d’œil Strasbourg et ses environs. Là haut, en contemplant les anciennes habitations au pied de la cathédrale, vous aurez certainement l’impression de revenir au moyen âge et de quitter pour un temps notre époque.

Il est recommandé d’être en bonne forme physique et d’y accéder par temps dégagé

 

Informations pratiques :

13 Oct 2013

L’origine de la boule de Noël

Une boule de Noël pour remplacer les pommes

Une boule de Noël pour remplacer les pommes

 

C’est au cœur de l’actuel parc régional des Vosges du Nord que s’est développé l’artisanat du verre à la fin du XVème siècle.

Saviez-vous que, selon la légende, c’est sur ce territoire qu’un verrier donna naissance à la première boule de Noël ?

Suite à une grande sécheresse en 1858, les habitants des Vosges du nord furent privés de fruits à accrocher au sapin et un verrier eu l’idée de les remplacer par des boules de verre. L’industrie du verre s’est éteinte mais pas la tradition. Le centre international d’art verrier (CIAV) de Meisenthal perpétue chaque année la tradition en réalisant un modèle de boule de Noël unique réalisé entièrement sur place. Un circuit vous permettra de voir les souffleurs de verre en pleine action et une boutique vous permettra d’acquérir ces modèles.

C’est sur ce même territoire que René Lalique, un artiste d’art nouveau d’exception, décida de construire sa verrerie / cristallerie pour y fabriquer ses magnifiques créations qui sont à découvrir dans son musée.

 

Information pratiques :

13 Oct 2013