Le pain d’épices de Gertwiller

Pain d'épices

Pain d’épices

 

 

 

La déclaration d’amour du pain d’épices de Gertwiller 

C’est lors des croisades que cette gourmandise est découverte et rapportée de Terre sainte. Sa consommation se répandit rapidement en Allemagne et jusqu’en Alsace où une mention du pain d’épice est faite en 1453 à l’occasion des fêtes de Noël.

A la renaissance, les « Lebküchler » (pain d’épiciers) étaient si nombreux en Alsace qu’ils avaient leurs propre corporation dont l’emblème représentait un ours en bretzel.
En 1643 les statuts des corporations d’Alsace interdisent le cumul des métiers de boulanger et de pain d’épicier.

Puis, c’est au début du 18ème siècle qu’il est fait mention de production de pain d’épices à Gertwiller.

En forme de cœur et accroché au coup des demoiselles, le pain d’épice accompagnait les déclarations d’amour des garçons aux jeunes filles. Ces grands cœurs étaient alors rarement consommés mais gardés en souvenir de ce tendre moment.

Aujourd’hui, des boutiques-musées vous permettront à vous aussi d’offrir un cœur à votre bien aimée ou plus simplement de le déguster pour votre plus grand plaisir.

 

Informations pratiques :

Le palais de pain d’épices de FORTWENGER

  • Musée, scènes de découvertes et visite de l’atelier de fabrication
  • Adapté aux enfants
  • Accès payant au musée
  • Boutique

 

 Le pain d’épices LIPS et sa maison du pain d’épices

  • Musé traditionnel
  • Accès payant au musée
  • Boutique