Les indiens du Stockfeld « Stockfeld Indianer »

Des indiens du "Wild West Show" de Buffalo Bill en 1890

Des indiens du « Wild West Show » autour de Buffalo Bill en 1890, quelques mois avant leur arrivée à Strasbourg

Savez vous comment est née la légende des indiens alsaciens du Stockfeld près de Strasbourg ?

Cet article vous plonge dans une Alsace insoupçonnée…

 

Le tramway de Strasbourg

Tramway hippomobile de Strasbourg en 1890

Tramway hippomobile de Strasbourg en 1890 et ressemblant à une diligence…

La première ligne du tramway de Strasbourg est mise en service le 22 juillet 1878. A cette date, le tramway n’est pas encore électrifié mais tiré par des chevaux. La traction à vapeur prendra quelques années plus tard le relai des chevaux, avant l’électrification des lignes.

A partir du 21 novembre 1885, les quartiers du Neuhof et du Neudorf, accolés au Stockfeld, sont desservis par le tramway.

Le Stockfeld

Le Stockfeld est aujourd’hui un quartier de Strasbourg Neudorf, composé du « Vieux Stockfeld » construit à partir de 1910 et du « nouveau Stockfeld » construit au début des années 1930.
En 1885 la cité jardin du Stockfeld, qui deviendra le « vieux Stockfeld » n’existe donc pas encore.
Stockfeld, qui signifie « champs gagnés sur la forêt », servait alors de terrain de jeux aux jeunes Strasbourgeois qui y trouvaient des prés, champs et forêts à proximité immédiate de la ville.

 

Le « Wild West Show » du Buffalo Bill en Alsace pendant plusieurs mois

L’hiver 1890 – 1891 est marqué par la présence exceptionnelle du « Wild West Show » de Buffalo Bill en Alsace.
Le « Wild West Show » est un spectacle itinérant qui retrace la vie et les batailles des cow-boys et des indiens d’Amérique. Le spectacle a connu un très vif succès (des dizaines de millions de spectateurs en Europe) et a participé à faire découvrir au vieux continent la culture américaine et indienne.

Affiche du "Wild West Show" du Buffalo Bill à Strasbourg

Affiche du « Wild West Show » du Buffalo Bill à Strasbourg

Vous ne le saviez peut être pas, mais la tournée européenne du célèbre spectacle de Buffalo Bill a fait étape en Alsace pendant plusieurs mois. En effet, une trentaine d’indiens, des cow-boys et tous les animaux ont pris leur quartier d’hiver à Ehl, près de Benfeld, entre octobre 1890 et avril 1891. Pendant 7 mois, des cow-boys et des indiens étaient présents dans la région et ont attisé toutes les curiosités. De plus, ces indiens et cow-boys effectuaient des allers-retours à cheval entre Strasbourg et Benfeld.

Une dizaine de représentations du spectacle se sont tenus place Lenôtre à Strasbourg, près de l’Orangerie : 6 en octobre 1890 et 4 en avril 1891.

Ces représentations mettaient en scène environ 200 cow-boys et indiens, ainsi que 150 chevaux et animaux divers. Les tickets s’arrachaient et les séances étaient toutes complètes.
La société WOLF, fondée en 1825 et implantée au 24 rue de la mésange à Strasbourg, a délivré des tickets pour le spectacle. Ce magasin de vente d’instruments de musique du même nom s’y trouve toujours aujourd’hui.

 

La légende des indiens du Stockfeld, les « Stockfeld Indianer »

Capture d'une diligence (ou d'un tram...) par les indiens

Capture d’une diligence (ou d’un tram…) par les indiens

Selon la légende, les habitants du Stockfeld ont été surnommés les « Stockfeld Indianer » car les enfants avaient pris l’habitude de tirer des flèches avec leurs arcs sur le tram de l’époque. Ce surnom est resté et est toujours utilisé aujourd’hui.

Si nous remontons le temps jusqu’en 1895, nous avons :

  • Une zone de forêt et de campagne non construite, appelée « Stockfeld », en bordure de Strasbourg et qui sert de terrain de jeu aux enfants
  • Une population qui a eu l’honneur de voir le « Wild West Show » et des indiens séjourner plusieurs mois en Alsace
  • Un tram qui arrive jusqu’au Neuhof, en bordure du « Stockfeld » et qui ressemble à une diligence
  • Des enfants qui tirent des flèches avec leur arc sur le tram

Tous les ingrédients sont donc réunis pour donner naissance à la légende des indiens du Stockfeld, les « Stockfeld Indianer ».

 

Quelques contes et légendes d’Alsace :

Commentaire (1)

  1. Pingback: Contes et légendes d’Alsace | Alsatourisme

L'ajoût de commentaire est désormais suspendu.